FLASH INFOS :
AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : Le contexte des droits de l'homme est de plus en plus exigeant. Nous devons être à la hauteur à travers un engagement croissant et une expertise de qualité. Me DOUMBIA Yacouba ::. AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : En avant pour la professionnalisation de notre mouvement dans l'union et la fraternité. Me DOUMBIA Yacouba. PCA MIDH ::. AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : Vous avez joué un rôle incommensurable dans l'essor des droits de l'homme en Côte d'Ivoire. Vous pouvez en tirer une légitime fierté. Prste de la CNDH-CI ::. AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : Je voudrais vous exprimer ma fierté d'appartenir à une telle famille. Notre mobilisation témoigne de notre espérance en l'Homme. Me TRAORE Drissa Prsdt Honneur ::. AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : Me DOUMBIA Yacouba reconduits aux commandes du MIDH pour un mandat de trois ans. ::. Droit à l'éducation : La Division droit à l'éducation du MIDH a rencontré Mme Flore Pallardy, dans la continuité de son plaidoyer sur les frais complémentaires dans le privé laic ::. CI-Elections 2015 : Le MIDH participe à la formation sur le monitoring des violations des droits de l'homme en période électorale à la CNDH-CI. ::. MIDH Présentation du rapport sur les frais complementaires dans les privés laics : Article 25 de la Convention État- Promoteur d'établissement privé: ...les affectés dans me privé conventionné sont à la charge de l’État. ::. Cote d'Ivoire - Droit à l'Education : le MIDH salue la décision sur l'école obligatoire et attend beaucoup du Gouvernement quant aux moyens de réalisation. ::. Cote d'Ivoire - Droit à l'Education : L'école rendue obligatoire de 6 à 16 ans dès la rentrée. Prdt Alassane Ouattara. ::.

MIDH & RESEAUX

00/00/0000

COSOPCI

 

Le 19 Septembre 2002, la Côte d’Ivoire a vécu une crise politico militaire qui a eu d’énormes conséquences politiques, économiques, sociales et humaines sur les populations . Après les Accords de Linas Marcoussis signés le 24 Janvier 2003 entre les protagonistes de la crise militaro politique, la société civile ivoirienne s’est engagée à jouer sa partition dans l’application desdits accords. C’est dans ce cadre que des ONG de promotion des Droits Humains, de démocratie et de consolidation de la paix se sont réunies en mars 2004 avec l’appui de la Fondation OSIWA (Open Society Initiative for West Africa) pour mettre en place la Coalition de la Société Civile pour la Paix et le développement démocratique en Côte d’Ivoire (COSOPCI).
La COSOPCI intervient principalement dans deux (02) programmes :
- Démocratie et Bonne Gouvernance
- Consolidation de la paix et de la cohésion sociale
La COSOPCI a pour mission de participer activement à la consolidation d’une société ouverte, démocratique et pacifique en Côte d’Ivoire.
- Promouvoir et consolider la Démocratie, la Bonne Gouvernance et les Droits Humains
- Renforcer la cohésion intercommunautaire
- Contribuer à l’organisation d’élections libres, justes, ouvertes et transparentes en Côte d’Ivoire
- Renforcer les capacités des organisations membres
- Etablir des partenariats constructifs avec les organisations de la société civile Africaine ayant une expertise avérée en matière de démocratie, de Bonne Gouvernance et de promotion des Droits de l’Homme

 

Le MIDH est membre du la Coalition de la Société Civile pour la Paix et le développement Démocratique. Le poste de Secrétaire général est occupé par le MIDH.