FLASH INFOS :
Projet MIDH/OMCT : Séminaires d’approfondissement des connaissances des députés et des avocats ivoiriens sur la prévention et la protection contre la torture, les 18, 19 et 20 juillet 2017 puis 25, 26 et 27 juillet 2017. ::. Vulgarisation de l'assistance judiciaire : Facebook live le mardi 11 juillet 2017 à 10h00 GMT (heure d'Abidjan). RDV sur facebook (@midhciv) ::. Projet "Amélioration de l'accès à la justice et vulgarisation de l'assistance judiciaire" : le MIDH organise ses journées portes ouvertes dans les tribunaux de Bouaké, Korhogo et Boundiali respectivement les 17, 21 et 27 juillet 2017 ::.

MIDH & RESEAUX

00/00/0000

RASALAO

Le MIDH est membre du RASALAO CI, il occupe le poste de Président.

 

PRESENTATION DU RESEAU

 

Le Réseau d'action sur les armes légères en Afrique de l'ouest Section Côte d'Ivoire (RASALAO-CI) est un Réseau actif d’organisations œuvrant dans le domaine des ALPC et de la sécurité humaine. Le RASALAO-CI a été crée le 21 juillet 2007 à Abidjan et regroupe seize organisations et coalitions de la Société Civile ivoirienne. Il constitue la section locale du Réseau Ouest Africain d’Action sur les Armes Légères (WANSAA / RASALAO). Il est dirigé par un Comité exécutif composé de sept (07) membres disposant d’expertises techniques et opérationnelles en matière de lutte contre les Armes légères et petit calibre ALPC. Son siège social est sis Abidjan-Adjamé sud, en face de Frat-mat, Bat E, 1ere entrée, 4e étage, Porte 69.

Ses principaux partenaires sont : ECOSAP, PNUD, OXFAM-GB, IANSA , UNREC , Commission Nationale de Lutte contre les ALPC.

Il a pour buts de :

- contribuer à l’avènement d’un environnement sécurisé, paisible et propice au développement de la Côte d’Ivoire ;
- servir de forum pour l’échange d’informations, d’expériences et de stratégies en vue de lutter contre la prolifération et la circulation illicite des ALPC en Côte d’Ivoire ;
- œuvrer pour la réduction des causes de la demande et l’impact négatif des ALPC en Côte d’Ivoire ;
- servir de source de solidarité pour tous ceux qui œuvrent sur les questions et les problématiques liées aux
Armes Légères et qui risquent d’être affectés en raison de leur travail ou d’être des victimes d’Armes 
Légères.