FLASH INFOS :
Projet MIDH/OMCT : Séminaires d’approfondissement des connaissances des députés et des avocats ivoiriens sur la prévention et la protection contre la torture, les 18, 19 et 20 juillet 2017 puis 25, 26 et 27 juillet 2017. ::. Vulgarisation de l'assistance judiciaire : Facebook live le mardi 11 juillet 2017 à 10h00 GMT (heure d'Abidjan). RDV sur facebook (@midhciv) ::. Projet "Amélioration de l'accès à la justice et vulgarisation de l'assistance judiciaire" : le MIDH organise ses journées portes ouvertes dans les tribunaux de Bouaké, Korhogo et Boundiali respectivement les 17, 21 et 27 juillet 2017 ::.

LETTRES OUVERTES

11/09/2001

SUR L’ATTENTAT MEURTRIER DU 11 SEPTEMBRE 2001

DECLARATION N°16  DU MIDH

SUR L’ATTENTAT MEURTRIER DU 11 SEPTEMBRE 2001

AUX ETATS UNIS

 

                    À

Mme Patricia Hawkins

        Chargé d’Affaires

 Ambassade des Etats-Unis

 d’Amérique

A B I D J A N

                 

Madame le Chargé d’affaires

Les mots sont faibles pour rendre la mesure de l’immense tragédie que représente l’attentat du 11 septembre contre les États-Unis d’Amérique.

Au nom de l’ensemble du Mouvement ivoirien des Droits humains et de son président monsieur Zoro Bi Ballo,  nous vous exprimons la profonde tristesse qui nous étreint.

Nous prions pour le repos de ces innombrables victimes massacrées, de ceux qui ont donné leurs vies pour tenter de sauver leurs semblables, et pour la consolation de leurs familles. Nous sommes moralement à vos côtés dans cette terrible épreuve qui frappe votre grand peuple, et qui atteint aussi notre humanité à tous.

Nous vous exprimons notre totale solidarité de militants des droits humains dans votre action de recherche et de jugement des auteurs de ce crime.

Nous exprimons la conviction que les valeurs de droit, de justice et de liberté qui inspirent les institutions et le peuple américains, permettront aux États-Unis, en œuvrant avec tous ceux qui dans le monde partagent ces valeurs, de vaincre le terrorisme, notamment en s’attaquant aux causes de cette nouvelle forme de barbarie.

Nous vous prions d’agréer, Madame le chargé d’affaires, nos condoléances attristées.

 

Septembre 2001

Le Vice-Président

Me Ibrahima DOUMBIA