FLASH INFOS :
AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : Le contexte des droits de l'homme est de plus en plus exigeant. Nous devons être à la hauteur à travers un engagement croissant et une expertise de qualité. Me DOUMBIA Yacouba ::. AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : En avant pour la professionnalisation de notre mouvement dans l'union et la fraternité. Me DOUMBIA Yacouba. PCA MIDH ::. AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : Vous avez joué un rôle incommensurable dans l'essor des droits de l'homme en Côte d'Ivoire. Vous pouvez en tirer une légitime fierté. Prste de la CNDH-CI ::. AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : Je voudrais vous exprimer ma fierté d'appartenir à une telle famille. Notre mobilisation témoigne de notre espérance en l'Homme. Me TRAORE Drissa Prsdt Honneur ::. AG du MIDH du samedi 8 octobre 2016 : Me DOUMBIA Yacouba reconduits aux commandes du MIDH pour un mandat de trois ans. ::. Droit à l'éducation : La Division droit à l'éducation du MIDH a rencontré Mme Flore Pallardy, dans la continuité de son plaidoyer sur les frais complémentaires dans le privé laic ::. CI-Elections 2015 : Le MIDH participe à la formation sur le monitoring des violations des droits de l'homme en période électorale à la CNDH-CI. ::. MIDH Présentation du rapport sur les frais complementaires dans les privés laics : Article 25 de la Convention État- Promoteur d'établissement privé: ...les affectés dans me privé conventionné sont à la charge de l’État. ::. Cote d'Ivoire - Droit à l'Education : le MIDH salue la décision sur l'école obligatoire et attend beaucoup du Gouvernement quant aux moyens de réalisation. ::. Cote d'Ivoire - Droit à l'Education : L'école rendue obligatoire de 6 à 16 ans dès la rentrée. Prdt Alassane Ouattara. ::.

DÉCLARATIONS

07/01/2010

DECLARATION N° 96 DU MIDH « Relative au dernier report de la date limite du contentieux électoral par la Commission Électorale Indépendante (C.E.I.) »

DECLARATION N° 96 DU MIDH

«  Relative au dernier report de la date limite du contentieux électoral 

par la Commission Électorale Indépendante (C.E.I.) »

 

Les faits – La commission électorale indépendante (CEI) a, le 06 janvier 2010, annoncé une nouvelle prorogation de la période du contentieux électoral qui devait prendre fin ce jour.  Il faut rappeler que le 28 décembre 2009, la CEI avait déjà procédé à la prorogation de ce délai qui s’achevait le 26 décembre 2009.

 

Observations – Aussi, le Mouvement Ivoirien des Droits Humains (MIDH) est très préoccupée par ces interminables et intempestifs reports qui traduisent une absence criante de maîtrise  du processus électoral

 

Le MIDH note avec beaucoup d’amertume que plus d’un mois, après le non respect de la date du 29 novembre 2009 fixée comme celle du premier tour de l’élection présidentielle, aucune autre date n’est à ce jour proposée par la CEI , responsable de l’organisation des élections, abandonnant les ivoiriens désemparés à leur triste sort.

 

Recommandations

 

Eu égard à ce qui précède, le MIDH :

·        Demande à la CEI, d’informer la communauté nationale et internationale avec diligence et justesse des différents obstacles réels au processus, que les responsabilités soient situées à l’effet de mette fin à la souffrance des ivoiriens qui continuent de payer un lourd tribut.

·        Exhorte la CEI à proposer, après une étude situationnelle savamment menée, un chronogramme clair et réaliste pour l’organisation de l’élection présidentielle.

 

Fait à Abidjan, le 07 janvier 2010 

Pour le MIDH

Le Président  

Me TRAORE Drissa