FLASH INFOS :
Projet MIDH/OMCT : Séminaires d’approfondissement des connaissances des députés et des avocats ivoiriens sur la prévention et la protection contre la torture, les 18, 19 et 20 juillet 2017 puis 25, 26 et 27 juillet 2017. ::. Vulgarisation de l'assistance judiciaire : Facebook live le mardi 11 juillet 2017 à 10h00 GMT (heure d'Abidjan). RDV sur facebook (@midhciv) ::. Projet "Amélioration de l'accès à la justice et vulgarisation de l'assistance judiciaire" : le MIDH organise ses journées portes ouvertes dans les tribunaux de Bouaké, Korhogo et Boundiali respectivement les 17, 21 et 27 juillet 2017 ::.

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

16/12/2016

Elections législatives 2016 en Côte d'Ivoire.

Côte d’Ivoire – Élections législatives du 18 décembre 2016 : le MIDH appelle les acteurs politiques et sociaux à une participation pacifique et citoyenne aux élections législatives du 18 décembre prochain.

 

Abidjan le 16 décembre 2016 – Après le référendum constitutionnel du 30 octobre 2016 qui a connu une participation timide, les ivoiriennes et ivoiriens sont invités à renouveler les députés ivoiriens le dimanche 18 décembre 2016. C’est un moment solennel et sacré mais aussi l’opportunité pour les citoyens de faire le bilan de l’examen périodique des promesses faites. Au terme de cette consultation, les populations pourront retirer ou renouveler leur confiance aux ‘’bons élèves de la république’’. Le Mouvement ivoirien des droits humains, pour la circonstance, lance un appel à tous les acteurs pour une participation citoyenne civilisée et paisible.

 

Maître DOUMBIA Yacouba, Président du Conseil d’administration du MIDH situe les enjeux d’une telle consultation et interpelle les acteurs sociaux et politiques sur leur responsabilité : « l’élection est le mode de désignation pacifique des députés à l’Assemblée Nationale dans un État de droit. L’élection des députés à venir est d’une importante capitale en ce sens qu’il s’agit de désigner les personnes qui vont légiférer au nom de la république sur diverses questions. Les lois prises par ces représentants s’imposent à tous et ont vocation à influencer notre vie quotidienne. Le choix ne doit pas être fondé sur des considérations émotives ou tribales mais il doit tenir compte de l’intérêt général en toute conscience et pacifiquement’’ a-t-il indiqué avant d’interpeller tous les acteurs impliqués dans le processus.

 

‘’ Il est bon de comprendre qu’on peut gagner une élection ou la perdre sans mettre en péril la vie de la nation. C’est pourquoi le MIDH appelle tous les candidat-e-s et les chapelles politiques au fair-play et au respect des droits de l’homme et du verdict des urnes expression de la volonté populaire. Dans cette consultation, le rôle de la Commission Électorale indépendante est crucial. Le MIDH compte sur le professionnalisme et l’impartialité de la CEI pour garantir une totale transparence.’’ A affirmé Me DOUMBIA Yacouba.

 

Le MIDH se félicite de la participation de toutes les chapelles politiques à cette joute électorale qui laisse présager d’une assemblée regroupant toutes les obédiences politiques au jeu démocratique, indicateur d’une avancée certaine du processus de consolidation de la réconciliation nationale. Le monde entier a les yeux rivés sur la Côte d’ivoire. Cette élection doit être celle de la démonstration de la maturité politique du peuple ivoirienne à participer à une élection paisible.

 

Alors tous aux urnes dans le calme et la discipline.

Le Conseil d'Administration.
Mouvement Ivoirien des Droits Humains.
MIDH

Télécharger ce communiqué : | Taille : 141.55 Ko